Le stress du soignant : comment se soigner soi-même ?

Lisiann_neSag

New member
Bonjour,

Je suis infirmière depuis 2019 dans un hopital dans le sud, depuis le covid.
J’ai choisi de faire ce travail par vocation, par amour pour les gens.
Sauf que comme mes collègues, je suis confrontée à une surcharge de travail et un stress constant.
Les journées sont longues et épuisantes. Je suis léssivée.

Je dois avouer que la qualité des soins que je dispence à mes patients s’est dégradée. Je suis consciente que la situation ne risque pas de s’améliorer. Et je me demande à mon niveau que puis-je faire pour améliorer la qualité de soin que je dispence ? Dois-je faire un travail sur moi ? Dois-je démissionner ? Quelle solution ?

Merci
Lisianne
 
Bonjour Lisianne.

On est de tout cœur avec vous. Le manque de personnel est un problème courant dans de nombreux établissements de santé. Ça passe tous les mois aux infos et j’ai peur que cela ne change jamais avec ce gouvernement. J’aurais aimé pouvoir vous donner des conseils mais tout ce que je peux faire, c’est de vous remercier pour le travail que vous faites. On a besoin de gens comme vous.
 
Je trouve votre fait de vous interroger sur comment vous pouvez améliorer les choses à votre niveau très noble. Cependant, il faudrait que vos collègues et vous, vous vous asseyez pour trouver des solutions ensemble. Et c'est ensemble, vous serez plus fort.
 
Bjr. Jsp qu’avec tes collègues, vous vous êtes exprimés auprès de votre direction. C’est important de le faire. Il faut vraiment souligner les conséquences du manque de personnel sur les soins aux patients.
 
Bonjour Lisianne,

Les infirmier/ères sont un maillon important de l'équipe médicale, c'est un métier éprouvant physiquement et psychologiquement. C'est un métier qui demande la rigueur, les infirmières doivent constamment répondre à des urgences et assurer l'accompagnement des malades. Les patients ne sont pas toujours faciles gérer, cela demande beaucoup de tempérament et une maitrise de soi dans les moments surtout dites compliqués. Je comprends qu'avec l'épidemie de la COVID, cela a considérablement affectée votre travail.

Vous avez besoin de prendre des vacances pour vous retrouver un peu et de vous détendre, surtout sur le plan psychologique.
 
Bonjour Olivier,

Nous avons été confrontés à une surcharge de patients durant la pandémie, les services d’urgence ont été pris d’assaut par les patients et nous avons dû faire face à situations extrêmes et difficiles. Une situation compliquée pour le personnel médical, un stress émotionnel à gérer et une surcharge de travail.

Le milieu hospitalier souffre d’un manque de ressources avec des charges de travail élevées et des horaires irréguliers, cela complique encore plus la situation. Et tout cela joue sur le moral du personnel hospitalier, on est parfois dépassé par les évènements et nous sommes appelés à gérer nos émotions pour répondre à nos responsabilités.
 
Bonjour Conrade,

Le manque de personnel en milieu hospitalier peut-être dû à plusieurs facteurs, dû à un manque de formation ou à des difficultés à retenir du personnel qualifié. Lors de notre rencontre, la direction a évoqué un financement insuffisant entrainant une réduction des postes.

Et avec la charge de travail élevée et les conditions difficiles font que nous avons du mal à garder le personnel qualifié et c’est dommage. La crise sanitaire a rendu la situation encore plus compliquée pour nous et les départs à la retraite.
 
Bonjour,

Nous sommes déjà dépassés par la charge de travail, les heures supplémentaires dû à un manque de personnel et ce n’est pas évident pour nous.

L’impression de n’être pas entendu, c’est rageant et cela nous stresse encore plus. Nous avons de besoin récupérer, de passer du temps avec nos enfants et notre famille. La situation ne fait que s’empirer, rien n’est fait pour trouver une solution et pour améliorer nos conditions de travail.
 
Bonsoir,
La crise sanitaire a impacté les conditions de travail, face a cette crise le personnel hospitalier a été en première ligne pour prodiguer les soins nécessaires, charge de travail, manque de personnel et le stress.
Nous vous en sommes reconnaissants.
 
Ma tante a été en première ligne pour prodiguer des soins pendant la crise sanitaire, elle a perdue des collègues et nous avons tous perdu un proche de loin ou de près dans cette foutue sanitaire. Nous n'étions pas préparé set nous n'avions pas assez d'information sur le covid et l'état a mis du temps à agir. Nous devons rester vigilants et continuer à porter le masque surtout en milieu hospitalier.
Et aujourd'hui qu'elle est la situation ?
 
La posibilité que d'autres pandémies surviennent est toujours bien réelle, nous ne sommes pas à l'abri d'une autre épidémie. Le corp médical s'est montré courageux en mettant leur propre vie en danger pour prodiguer des soins à tous ses personnes qui ont été atteint du Covid. Parfois les gens ne réalisent pas réellement le travail que cela exige, les tâches sont nombreuses. Un métier de coeur et de bienveillance.
 
La profession d'infirmier n'est pas de tout repos, surtout avec le manque de personnel soignant et le taux d'absentéisme affectant le fonctionnement du service. Dès qu'une personne est absente du service, la charge se repose directement sur les autres personnes présentes, créant une désorganisation du service, les obligeant à travailler en sous-effectif et d'effectuer des heures supplémentaires. Conséquences, fermeture des lits d'hôpitaux, obligeant les patients à parcourir de longues distances pour pouvoir être hospitalisés. La pandémie n'a fait qu'empirer la situation compliquant les conditions de travail des infirmiers. Je peux comprendre que ce n'est pas toujours évident de bosser dans de telles conditions à devoir faire des heures supplémentaires
 
Les raisons avancées sont, le vieillissement du personnel soignant, le départ à la retraite, la pénibilité et les difficultés à recruter. L'absentéisme peut aussi être dû à plusieurs facteurs, une mauvaise ambiance, un dysfonctionnement du système mise en place, des problèmes relationnels, une tension accrue, une mauvaise gestion, etc. Nous savons tous que ce n'est pas un métier facile surtout avec les charges de travail et les heures supplémentaires. Les conditions de travail sont parfois très compliquées, les infirmiers sont avant tout des êtres humains comme nous et ils ont besoin de repos. Nous devons aussi nous mettre à leur place pour comprendre ce qu'ils vivent au quotidien
 
Notre système de santé est tout simplement malade, la surcharge des urgences et des soins intensifs est une évidence que les conditions de travail des personnels de santé sont difficiles. Elles veulent bien faire en répondant aux besoins des patients mais elles sont dépassées par la situation.
 
Nous sommes tous conscients des difficultés qu'éprouve notre système de santé, la pression subie par le personnel soignant, les infirmiers et les médecins. Les changements apportés en fonction des finances ont eu des conséquences et des répercussions sur le système de santé. Le gouvernement a mis des moyens supplémentaires pour accélérer le recrutement d'assistants médicaux d'ici 2024 pour pallier le manque d'effectif. Les infirmiers sont débordés par la charge de travail, à cela s'ajoute le manque de personnel, les congés maladie, annuels et l'absentéisme, pas évident.
 
Bonjour, Premièrement démissionner n'est pas la solution, vous devez vous battre contre vous-même, faire comme si c'était toujours comme le premier jour où vous alliez au travail, vous devez vous dire que vous êtes une héroïne, car vous sauver des vies, vous aider des gens ou même plus encore.
 
Retour
Haut